Logo Femmes de Bretagne et de Loire-Atlantique

Solenn Rouxel. Un brin entrepreneure

C’est depuis l’ancienne ferme familiale qu’elle a rejoint fin 2018 que Solenn Rouxel, ingénieure neuf ans durant dans une entreprise à Orléans, a décidé de se lancer dans l’entreprenariat. Désormais, à Erquy, à cinq minutes de la mer et à seulement 200 m de la vélo-route St Malo-Roscoff, elle gère son propre gîte et cultive une oseraie.

Il y a donc eu la Solenn Rouxel, ingénieure en génie mécanique et automatismes pour le compte du leader mondial en moteurs électriques Leroy Somer. Responsable d’un pôle de production, à la tête d’une équipe de 50 personnes, sur le site d’Orléans, Solenn a jonglé pendant quelques années entre un métier passionnant mais très prenant, deux enfants en bas âge et un mari souvent en déplacement. « Mais pendant mon congé maternité, à la suite de la naissance de mon fils, j’ai pris le temps de réfléchir à une autre vie. En fait, j’ai toujours voulu travailler à mon compte, idéalement en Bretagne, dans les Côtes d’Armor d’où mon mari et moi-même sommes originaires. Il ne restait plus qu’à trouver la bonne opportunité, le bon créneau » sourit la jeune maman.*

Ouverture d’un premier gîte

Le retour au travail de Solenn va alors coïncider avec le départ à la retraite de ses parents agriculteurs. Solenn leur fait part de son idée d’hébergement touristique et ses parents acceptent de laisser la place comprenant bien l’enjeu et le potentiel de cette ferme située à Erquy, au lieu-dit « Les Hôpitaux ». Quelque temps plus tard, son mari obtient une mutation… à Saint-Brieuc. « C’était le bon créneau, il y avait là une réelle opportunité ! » En septembre 2018, Solenn quitte son travail et à Noël de la même année, toute la petite famille vient s’installer dans l’ancienne maison de papy et de mamie. Très vite, Solenn aménage alors son premier gîte dans une des dépendances de l’exploitation et l’ouvre à la location à l’été 2019.

« Depuis notre retour à Erquy, nous avons gagné en qualité de vie. Nous prenons du temps pour nous, pour nos enfants et c’est aussi ce que je propose à la clientèle » se réjouit Solenn. « Du temps pour souffler dans un cadre agréable idéalement situé, entre terre et mer ! »

Création d’une oseraie

Afin de compléter son activité touristique, Solenn Rouxel a réfléchi à l’opportunité d’une activité agricole compatible avec de l’hébergement sur une surface d’un hectare environ. Elle s’est alors intéressée au métier d’osiériculteur. « Entre décembre et mars, je peux travailler dans les cultures et quand le printemps arrive, je me consacre à l’accueil des touristes dans le gîte. Il y a une complémentarité intéressante entre les deux activités. »

A terme, Solenn souhaiterait que son osier soit certifié bio. « Il n’existe à ce jour que deux fermes certifiées en France ! Je le vendrai à des vanniers. Je m’en servirai également pour confectionner des cabanes d’enfants, des dômes, des plessages en osier que je vendrai en kit ou qu’il serait possible de réaliser soi-même. Je proposerai aussi des ateliers pendant les vacances sur l’exploitation. » Ses premiers osiers, la jeune femme les a plantés l’hiver dernier, à Erquy, près de son gîte. Cet hiver, elle compte continuer les plantations à Plurien, à côté de l’ancienne ferme de son grand-père. « Lui aussi, il faisait des paniers avec l’osier qu’il avait planté au bord de ses champs ! »

Au printemps prochain, elle ramassera ses osiers. Ce sera alors la première récolte de Solenn…, l’osiéricultrice ! Quant à Solenn, la loueuse de gîte, elle se prépare déjà pour une nouvelle saison touristique sur son exploitation qui accueillera bientôt un potager et une mini-ferme qui raviront, à n’en pas douter, ses prochains hôtes !

* Depuis l’entretien, un petit Aël est venu agrandir la famille de Solenn !

—————————————————————————————————————–

Gîte de La Ville Es Renais, 25 rue de Clairville, 22430 Erquy.

Contact : 06 08 35 66 69 ou lavillesrenais@gmail.com