Logo Femmes de Bretagne et de Loire-Atlantique

Céline Albagli mélange gourmandise et éco-responsabilité avec Ty Spoon

Céline Albagli

Un salon de thé où gourmandise rime avec éco-responsabilité, c’est le concept lancé par Céline Albagli à Bruz. Après avoir travaillé pendant vingt ans dans la transition écologique, cette Femme de Bretagne a eu envie de partage.

A Bruz, un nouveau salon de thé gourmand et éco-responsable, Ty Spoon, a ouvert ses portes en décembre 2022. A sa tête, Céline Albagli, 45 ans. Diplômée d’une maîtrise de sciences et techniques en gestion et protection des sols et des eaux, elle a auparavant travaillé pendant vingt ans dans le développement durable et la transition écologique. De la Loire-Atlantique à la Dordogne en passant par l’Indre-et-Loire, elle a exercé au sein de plusieurs collectivités territoriales. En 2010, elle repasse la Loire pour s’installer avec sa petite famille à Bruz, et devient responsable du service environnement de la Chambre Régionale de Métiers et de l’Artisanat de Bretagne. « J’y ai piloté et animé un programme d’accompagnement des artisans sur la transition écologique », résume Céline Albagli. Jusqu’à l’été 2021, où elle a eu « envie d’autres horizons », dit-elle, visant alors une reconversion professionnelle vers la gourmandise, le bien-être et le partage.

Un lieu inédit à Bruz

« Protéger l’environnement et prendre soin de soi, c’est lié, finalement ! », estime cette passionnée de cuisine qui aime composer avec aliments sains et aliments plaisir. Céline Albagli choisit de créer un salon de thé à Bruz, « un endroit sympa pour se poser, partager, travailler, discuter autour d’un café ou d’un petit plat, sans avoir besoin de prendre sa voiture pour aller à Rennes ». Logique quand on connaît son parcours ! En créant Ty Spoon, elle donne du sens à sa reconversion. Mais cela n’a pas été sans embuches. D’abord, il a fallu trouver un local. Pas évident dans une commune dynamique comme Bruz… Céline Albagli choisit ce petit espace très central, près de l’église, qu’il faut alors optimiser. Elle engage pour cela une entreprise locale. Ensuite, elle s’est heurtée aux difficultés de l’accessibilité. « La réglementation est difficile à comprendre et trouver de l’aide est compliqué », témoigne Céline Albagli qui, pourtant, avait l’habitude des formulaires administratifs… Armée de sa volonté de bien faire les choses, et de beaucoup de patience, elle ne se décourage pas. Elle trouve finalement de l’aide auprès de la CCI et de la DDTM (Direction départementale des territoires et de la mer).

L’ascenseur émotionnel

« Les démarches ne sont pas simples quand on démarre dans l’entrepreneuriat. C’est l’ascenseur émotionnel », confie la jeune dirigeante. Mais Céline Albagli a très vite pris conscience de l’importance d’être entourée pour avancer et aller au bout de son idée. Accompagnée par BGE, elle a aussi bénéficié d’une formation de douze jours à la création d’entreprise, grâce à Pôle emploi et à la CCI pour peaufiner son étude de marché, son pitch, sa communication, et s’informer sur ses obligations (assurance, Urssaf)… Elle se rapproche aussi très rapidement de Femmes de Bretagne et participe à des ateliers, pour « ne pas rester seule et se sentir soutenue ». « Avec mon CPF, j’ai aussi fait une formation à la cuisine végétale, plutôt pour me rassurer », indique Céline Albagli.

Après avoir chiné du mobilier, de la vaisselle et de la déco de seconde main, la créatrice a donc ouvert Ty Spoon. Un lieu de rencontre et de proximité pour les habitants de la commune, qui y trouvent délices sucrés et salés. Du mardi au samedi, elle propose ainsi des boissons achetées auprès de producteurs locaux, des petits plats maison qui changent chaque semaine, et des gâteaux dits « de voyage » qui sont aussi vendus à emporter (chacun peut apporter son contenant). La boucle est bouclée, Céline Albagli, avec Ty Spoon, régale les papilles et la planète !