Logo Femmes de Bretagne et de Loire-Atlantique

Anne Saci : Révélatrice de talents

Anne Saci

Arrivée dans le Morbihan depuis l’été 2021, Anne Saci a posé ses bagages à Vannes, aux portes du Golfe. Une installation familiale et professionnelle qui lui offre toute la liberté et l’inspiration nécessaire à la conduite de son projet : révéler les talents. Coach et formatrice, Anne Saci accompagne étudiants et professionnels à déployer leur singularité et ainsi devenir le meilleur d’eux-mêmes.

Native d’Annecy, Anne Saci a vécu vingt années en Espagne, à Madrid et Barcelone. Dont sept en tant que coach d’orientation scolaire, le métier dans lequel elle s’épanouit. Lors du premier confinement, elle décide avec son mari de revenir en France pour se rapprocher du lieu des études de ses enfants. « La décision s’est prise en deux minutes. Nous adorions la Bretagne depuis toujours et j’avais eu un coup de cœur pour Vannes », commente Anne Saci. « J’ai la chance de pouvoir travailler d’où je veux », explique-t-elle. Et pour cause, coach d’orientation scolaire et professionnelle, formatrice certifiée pour les coachs en orientation scolaire, Anne Saci relève un nouveau défi : celui d’accompagner désormais le public breton dans sa quête de sens. 

Aider les jeunes à trouver leur place

Ce métier, Anne Saci le développe auprès des jeunes à qui l’on demande de plus en plus tôt de se positionner vis-à-vis d’un métier. « Dès la Seconde pour choisir les spécialités du nouveau bac », note-t-elle. « Je les fais réfléchir sur plusieurs questions fondamentales : quelle est ma contribution au monde ? Quelle est ma place dans la société ?  Comment puis-je découvrir et développer mon potentiel ?». Investir dans ce coaching en orientation scolaire permet de prendre les bonnes décisions et de préciser ou confirmer un choix. « Partir dans un cursus scolaire sans conviction, par dépit, sans se connaître, entraîne souvent des échecs au bout de quelques mois, or c’est un budget pour les familles qui financent les frais d’hébergement et de scolarité », reconnaît Anne Saci. Si elle accompagne beaucoup de lycéens en réflexion post bac, elle accompagne aussi les étudiants en réorientation qui ne se reconnaissent plus dans leur parcours. 

Des femmes en reconversion et des hauts potentiels

Anne Saci conseille également beaucoup de femmes en reconversion professionnelle. « Des femmes qui ont souvent tout donné à leur famille et autour d’elles, qui prennent conscience de leur enfermement et qui cherchent désormais comment s’épanouir en transformant le monde », indique-t-elle. « Nos talents doivent répondre aux besoins du monde, trouver sa place est essentiel pour pouvoir déployer sa singularité ». Quitte à rompre avec les schémas familiaux et des choix qui ne seraient pas les siens. Spécialisée dans l’accompagnement des hauts potentiels, ceux qu’on appelle les surdoués ou même les Zèbres, Anne Saci casse les a priori sur ces profils atypiques. « Hyper brillants parfois, mais pas toujours, ils peuvent être aussi dotés de troubles d’apprentissage, d’angoisses existentielles. Ils ont surtout besoin d’être compris et de saisir leur dynamique de fonctionnement », précise-t-elle.  C’est ce que leur offre l’analyse de la personnalité professionnelle (A2P), l’approche qu’elle utilise.

Une approche anthropologique

Anne Saci utilise dans ses bilans une approche anthropologique, qui observe le travail comme « une activité naturelle pour l’être humain, qu’il a besoin d’accomplir pour s’accomplir ». La coach entreprend alors un processus sur plusieurs axes. « Il s’agit de connaître nos dispositions naturelles pour une fonction qui nous rendra compétent et épanoui, assure-t-elle. « Il y a un vrai problème aujourd’hui dans notre société avec le bonheur et le sens au travail. La crise du Covid a accéléré cette prise de conscience ». En effet, Anne Saci accompagne aussi des professionnels en burn-out ou bore-out en phase de transition. « En osant se reconnecter à leurs rêves, ils entreprennent un véritable virage professionnel. Les confinements ont révélé ce mouvement. Chez les jeunes, cela a été différent. Le Covid les a empêchés de se projeter, il faut les aider à ré-enchanter le processus. »

Provoquer la rencontre entre la passion et la quête de sens

Passionnée d’éducation et de transmission, Anne Saci aime provoquer la rencontre entre la passion, la quête de sens et l’activité professionnelle.  « Dans mon accompagnement, il s’agit de définir le style de métier que nous incarnons naturellement et si le chemin est possible pour y parvenir dans le monde d’aujourd’hui », précise-t-elle, en veille permanente sur les nouvelles formations et les nouveaux métiers. Elle a créé et anime un réseau d’une trentaine de praticiens formés à l’A2P, fondé sur la mutualisation des ressources. 

Membre de Femmes de Bretagne dès son arrivée dans la région, Anne Saci connaît la force des réseaux. « Je crois beaucoup en la sororité, c’est aussi la force des femmes », admet-elle. Cet ancrage local lui apporte du lien, du soutien au quotidien, elle qui a une pratique professionnelle solitaire. « Je rencontre au sein du réseau des femmes en reconversion et échange sur leurs projets. La diversité des profils est une vraie richesse ! J’admire les femmes qui osent », conclut-elle.

Violaine Pondard.