Logo Femmes de Bretagne et de Loire-Atlantique

Géraldine Wendling : La seconde vie des jeux de société

Picarde installée à Lorient depuis presque dix ans, Géraldine Wendling a accompagné son mari militaire avant de poser ses valises dans le Morbihan. Après avoir élevé ses quatre enfants, elle se lance dans l’entreprenariat avec Jeux Complète et adhère à Femmes de Bretagne. Son concept ? Collecter des jeux de société incomplets ou complets afin de permettre à des particuliers ou des professionnels de remplacer des pièces manquantes. Avec comme fil rouge, le réemploi. Entretien.

Quel est votre parcours ?

En suivant mon mari militaire, j’ai beaucoup déménagé en France. Nevers, Annecy, Besançon, Bordeaux, Paris… Avant mon congé parental, j’avais passé un BEP et CAP monteur vendeur en optique à Paris. En 2010, j’ai passé un CAP Petite Enfance pour travailler en halte-garderie mais mon mari a été muté en région parisienne et je n’ai pas eu le temps de mettre à profit mon diplôme. J’ai alors travaillé en tant que personnel administratif. A notre arrivée en Bretagne et notre installation définitive lors de la retraite militaire de mon mari, j’ai décidé de passer un diplôme d’Assistante de Direction avec la CCI du Morbihan et j’ai commencé à travailler dans un établissement scolaire en tant que secrétaire. En 2020, le premier confinement a tout bouleversé.

Que s’est-il passé ? Quel a été le déclic ?

Confinés avec nos enfants, nous en avons profité pour ressortir les vieux jeux de société. C’est là que nous avons remarqué que dans certaines boîtes, il manquait des pièces. Des pièces perdues probablement dans les nombreux déménagements. Sensibles à la question de l’environnement, mes enfants m’ont fait la remarque qu’il était idiot de racheter du neuf quand il ne manquait qu’une ou deux pièces. La tendance est au réemploi, au recyclage. Je me suis alors inspirée d’un projet à Caen qui vise à récupérer les boîtes de jeux inutilisées pour permettre à d’autres de compléter les pièces manquantes. Même si ce n’est qu’une petite goutte d’eau, Jeux Complète a ainsi été lancé en mars 2021 car chacun a le potentiel de faire bouger les choses à son niveau et de « faire sa part » pour contribuer au changement. Chaque petit geste pour la planète compte !

Comment fonctionne Jeux Complète ?

Je dépose des bacs de récupération auprès des commerces partenaires, à La Poste ou à la déchetterie. Les gens y déposent leurs jeux incomplets ou avec lesquels ils ne jouent plus pour les recycler, les inclure dans une économie circulaire de réemploi. Je fais le tour des points de collecte une fois par semaine et je recense l’ensemble des pièces. C’est un vrai travail de fourmi. Sur mon site internet, on peut ainsi retrouver l’ensemble des jeux collectés avec ses pièces détachées. Je propose un onglet « Pièces détachées » mais comme le recensement est long et fastidieux, je propose aussi un onglet « Demande de pièces détachées » qui permet aux particuliers de me faire la demande de pièces sur le jeu qui les intéresse afin que je référence le jeu en priorité. Les particuliers passent commande pour une ou plusieurs pièces ou même le plateau. Les tarifs vont alors de 0,20 à 3,50 €. Les demandes viennent de toute la France et même de la Belgique !

Qui se sépare de ces jeux de société ?

J’ai été contacté par un camping qui m’a cédé ses jeux, une ludothèque également qui renouvelle son parc de jeux. Avec la déchetterie, j’ai signé une convention pour récupérer les jeux de société jetés. Les gens jettent beaucoup avant Noël, ils font un tri. Dans leurs maisons de vacances aussi. Et puis lors de la vente d’une maison, après une succession, il y a toujours des jeux de société à céder… 

Quels sont les jeux les plus demandés ?

Docteur Maboul très clairement ! Tout le monde perd une pièce. Et il est difficile de la remplacer. La complexité, c’est qu’il y a plusieurs modèles de Docteur Maboul. Ensuite, Cuisto Dingo, Rummikub, Scrabble, Monopoly ou SOS Ouistiti. Au total, j’ai plus de 250 boîtes incomplètes collectées actuellement. Quand je parviens à composer une boîte complète, je la propose à la vente d’occasion. Cette activité chronophage me demande aussi beaucoup de place alors je suis à la recherche d’un entrepôt pour stocker les jeux. Être membre de Femmes de Bretagne me permet de me sentir soutenue, de participer à des ateliers qui mettent en perspective les difficultés et les opportunités de l’entrepreneuriat. 

Contact :