Logo Femmes de Bretagne et de Loire-Atlantique

Aurore Hamon : faire scintiller les souvenirs et moments partagés

Faire de sa créativité et de sa sensibilité un terrain fructueux pour entreprendre : c’est le pari joyeux et audacieux que s’est lancée Aurore Hamon avec « Carnets de Pépites » imaginé il y a deux ans. 

Discrète et d’un abord réservé, ses yeux pétillent et l’enthousiasme est palpable lorsqu’Aurore Hamon, qui se décrit comme « une introvertie multipotentielle, créative et hypersensible », présente « Carnets de Pépites » attablée autour d’un chocolat chaud. C’est un objet créatif qu’elle a entièrement conçu et qui est aussi le nom de sa marque initiée en 2020 en plein confinement. « J’ai créé le projet Carnet de Pépites, des livres personnalisés et participatifs, pour célébrer des personnes et des événements afin de propager du bonheur et rompre le sentiment de solitude ». 

Propager du bonheur et des émotions

Les Carnets de Pépites sont des recueils personnels de souvenirs et témoignages de proches pour célébrer une personne chère. Via le site web dédié, les amis, membres de la famille, collègues, etc. sont invités à participer à l’aventure en envoyant des photos, en évoquant des souvenirs et anecdotes grâce à un questionnaire proposé qui est à la fois riche, ludique et sensible. Une fois ces éléments rassemblés, le Carnet de Pépites est prêt pour être imprimé et livré. A la clé pour la personne qui le reçoit : un cadeau unique, collaboratif et plein d’amour. De quoi laisser une trace et partager ses souvenirs et ses émotions ! « Ma mission est simple : aider à faire plaisir. Vivre des émotions durables. Rapprocher les gens », livre Aurore Hamon. « Redevenons auteurs de nos vies pour en voir le meilleur en faisant scintiller et en mettant en lumière les moments précieux », résume-t-elle. Faire vivre le lien et cultiver le meilleur de ce qui nous unit à l’aide de moments de vie partagés est ce qui anime l’entrepreneure. « L’essentiel réside dans les rapports humains, les petits bonheurs, les souvenirs chers à nos cœurs. » Une vision de la vie qu’Aurore Hamon fait d’autant plus sienne ces deux dernières années où, en pleine création de son entreprise, elle a dû ralentir son rythme pour s’occuper de son plus jeune fils, atteint d’une leucémie. 

L’audace et la polyvalence, germes d'un état d'esprit entrepreneurial

Mais comment est venu le déclic de l’entrepreneuriat ? Car si Aurore Hamon dit « vivre sa meilleure vie », elle en a eu d’autres. Spécialisée dans la création de projets web, elle a travaillé pendant plus de douze ans en agence digitale : management d’équipe, relation client, développement du cabinet ont rythmé le quotidien professionnel de cette quarantenaire mère de deux enfants de six et dix ans. « Même si cela a été dur de quitter un bébé que j’avais contribué à créer et développer, j’avais besoin de me prouver quelque chose et de donner plus de sens et de créativité à ma vie. Ce qui m’a poussé au départ vers l’entrepreneuriat était une soif d’audace et de liberté. C’était une décision à la fois stimulante et terrifiante mais je ne regrette rien », raconte-t-elle. En remontant le fils de son parcours, l’état d’esprit entrepreneurial émerge comme un fil conducteur : « Je me suis toujours impliquée comme si c’était mon entreprise ». Et ce n’est d’ailleurs pas un hasard si, associée de l’agence, elle crée une antenne technique à Nantes. Au-delà de l’audace, la créativité et la polyvalence sont sa signature : alors qu’Aurore Hamon n’a jamais allumé un ordinateur, elle se lance dans des études dans le multimédia puis démarre sa carrière comme webmaster pour un site d’actualité sportive et travaille ensuite comme développeuse web pour le Comité National Olympique et Sportif Français où elle touche aussi au graphisme et à l’animation de formations. Un côté couteau-suisse qui lui plaît et qu’elle utilise aujourd’hui pleinement pour lancer Carnets de Pépites : « J’ai tout fait de A à Z, du logo au site web. » 

2022 : le temps de la croissance

Deux ans après ses prémices, l’entreprise compte bien faire décoller son carnet de commandes. Les idées affluent, l’ambition se structure et la stratégie de développement se précise. Après avoir testé avec succès le concept pour des anniversaires, Aurore Hamon élargit désormais la cible des Carnets de pépites. « J’aimerais travailler en lien avec les services funéraires » : le carnet apporterait un témoignage bienfaisant dans ce moment clé et universel de vie qu’est le deuil d’un être cher.  Au-delà, elle aimerait développer une collection dédiée à tous les moments-clé de vie : « Ce serait des Carnets de l’intime : les pépites de ma grossesse par exemple ou bien celles de mon couple avant un mariage. On peut aussi l’imaginer à l’occasion d’un pot de départ d’un collaborateur, voire même en faire un produit B to B comme outil de communication et développement interne en entreprise ».

Quant à la force du collectif dans lequel Aurore Hamon a baigné une grande partie de sa vie professionnelle, c’est désormais au sein du réseau de Femmes de Bretagne qu’elle puise rencontres, expertise et entraide dans un état d’esprit humain et inspirant : « On s’apporte mutuellement entre membres et c’est chouette de ne pas se sentir seule et également de se former grâce aux ateliers. J’apprends à prendre confiance, à « pitcher » ma marque. Femmes de Bretagne permet de faire de si belles rencontres. »

 

Maud Vincent

Contact :