Logo Femmes de Bretagne et de Loire-Atlantique

Typhaine Fox : Eizhy, c’est 100 % breizh et facile !

Lauréate Coup de Coeur

Cela n’aura échappé à personne : la Bretagne est une terre de ressources, et ce n’est pas Typhaine Fox qui dira le contraire. Attachée à sa région, elle décide aujourd’hui de la valoriser en créant Eizhy, entreprise spécialisée dans la transformation de fougères et de landes en granulés de chauffage ou en litière pour animaux. Une première en France…et dans le monde !

L'équipe d'Eizhy devant la Granulerie d'Hénon. De gauche à Droite : Albert Garness (Actionnaire), Francois Robin (Responsable de la Production), Barry Smith (Actionnaire) et Typhaine Fox (Présidente)

Ses racines, elle les trouve dans les Côtes d’Armor. Pourtant, cela n’a pas empêché Typhaine de développer sa carrière à l’étranger, en intégrant un grand groupe de vente de matériaux. Ce qui lui a plu ? La volonté de cette enseigne de contribuer à l’économie locale. Ses missions étaient alors le développement des marques distributeurs et la recherche de fabricants locaux afin de ramener la production en Europe. Cette « stratégie du local » a été un véritable déclic pour Typhaine : après quinze années passées auprès du groupe, elle décide de revenir sur ses terres et d’aider au développement de sa région. « Lors d’un séjour en Angleterre j’ai découvert une entreprise qui fabriquait des bûches compressées à partir de fougères ». Typhaine pense alors à importer le concept en Bretagne. « On a ici une matière qui se renouvelle tous les ans et dont on ne fait rien ».

Persuadée de la pertinence du projet, elle commence à y travailler en 2020, accompagnée par la BGE, la région, le Zoopôle, Initiative Armor, les banques, Lamballe terre et mer ou l’Agence bretonne de la biodiversité pour n’en citer que quelques-uns. Également séduites par le projet, deux réserves naturelles (Erquy et Perros-Guirec) acceptent tout de suite un partenariat. « Nous nous sommes vite aperçus du potentiel mais il fallait encore travailler la formulation exacte ». Et pour cause : il n’y a pas que des fougères à traiter. « C’est pour ça qu’on parle plutôt de landes. On y retrouve les fameuses fougères, mais aussi des ajoncs, du genet, des graminées. Le mix peut être différent selon les parcelles ». Les premières récoltes sont réalisées en 2020. « Il faut faucher la matière comme du foin, la cisailler et la compresser. L’aspect final de ce granulé végétal est le même que celui du granulé de bois ». Si la transformation se fait à l’usine d’Hénon, ce sont les réserves elles-mêmes qui s’occupent des récoltes et du séchage naturel – sites protégés obligent. « On s’est rendu compte qu’il y a une forme de lande trop herbacée avec laquelle on n’arriverait pas à faire du granulé de chauffage ».

C’est de ce constat qu’est venue l’idée de fabriquer de la litière pour petits animaux avec un pouvoir tout aussi absorbant que les litières végétales. « On a complété la production avec de la paille de colza que nous fournissent les agriculteurs alentours. Notre métier, c’est de connaître notre matière pour savoir comment la valoriser et la transformer ». Ainsi, Eizhy peut traiter à la fois la partie très ligneuse pour en faire des granulés de chauffage, tandis que la partie lande et colza servira à fabriquer des litières pour petits animaux.
Typhaine a choisi d’implanter une usine à Hénon, près de Saint-Brieuc. Sa mise en route est juste effective, et les premières litières sont tout juste disponibles à la vente. « Hénon nous permet d’être au cœur de la Bretagne. S’implanter au sein de Lamballe Terre et mer me tenait à cœur et François Robin, le responsable de la production, habite la commune. C’est aussi une opportunité parce qu’on a trouvé une friche industrielle qu’on a réhabilitée. C’est aussi notre volonté de ne pas jeter et de renouveler l’existant ».
Aujourd’hui, l’entreprise compte quatre actionnaires dont deux salariés et l’objectif est d’embaucher une troisième personne en 2022. Déjà près de 400 tonnes de matière sèche attendent d’être transformées.

Un circuit de vente pour les particuliers

Pour se procurer la litière, il faudra se connecter sur le site de l’entreprise. « Nous fonctionnerons avec un système d’abonnement ». Eizhy cherche actuellement des partenaires locaux de distribution ou des magasins spécialisés. Typhaine étudie aussi la possibilité de proposer de la vente en vrac pour les particuliers, toujours avec l’idée de produire et de vendre en Bretagne. Mais Typhaine envisage dans les années qui viennent de créer des unités locales en France et à l’international, tout en restant sur de la production et de la vente dans un périmètre restreint, « pour rester dans du développement micro-local »
« Pour le moment, le premier produit à être commercialisé est la litière. On va tester le chauffage à micro échelle pour la saison 2022-2023 mais la priorité pour l’instant est de nous adresser plutôt aux particuliers, même si nous ne sommes pas fermés à d’autres propositions ! ». Eizhy est également en recherche de nouvelles réserves pour l’année prochaine, même si l’entreprise collabore déjà avec une dizaine d’entre elles, ainsi que de nouveaux agriculteurs partenaires.

Perrine Morlière

Vidéo réalisée par Marion Le Duin