Logo Femmes de Bretagne et de Loire-Atlantique

Julie Foubert : un parcours impressionnant !

Entrepreneure américaine bilingue, Julie Foubert rêve d’un monde où tous les parents se sentent pleinement confiants et soutenus au moment d’accueillir leurs enfants. Elle ouvrira un centre international de formation en 2022 à Nantes pour accompagner le plus grand nombre possible vers une parentalité plus éclairée. Rencontre.

Née il y a 33 ans aux États Unis, Julie Foubert grandit dans le Midwest et suit des études en Littérature française et anglaise à Chicago. Après un Erasmus à Nantes en 2008, elle devient assistante juridique dans un cabinet d’avocat à Bruxelles en 2010, mais ne s’y retrouve pas. Elle file alors à Varsovie où elle devient maîtresse des enfants en CE1 dans une école internationale, réalisant un de ses rêves depuis son plus jeune âge : enseigner.

En 2011, elle découvre et rejoint Living School, école fondée en 2007 par Caroline Sost et « construite sur 3 piliers : le savoir-être, l’écocitoyenneté et la formation des adultes », explique t-elle.

Elle y reste 8 ans, réalisant un autre de ses rêves profonds (« vivre à Paris ») et apprend que « chaque enfant, parent, professeur…, nous tous avons un potentiel pour s’épanouir et contribuer au monde ! » Elle devient ensuite certifiée du parcours en 3 ans en Leadership Éthique et intègre l’équipe managériale. Elle anime des ateliers et des formations pour des parents et professionnels de l’éducation, « des acteurs clés dans l’éducation de nos enfants. »

Un centre international de formation

À la naissance de sa fille aînée en 2018, elle découvre ce qu’est la maternité et s’appuie sur ces « leçons de vie », notamment sur une dont elle n’a pas entendu parler dans un seul cours de préparation à l’accouchement : le potentiel en elle « pour garder le cap et même s’épanouir » à travers sa parentalité. « Combien d’autres mamans auraient aimé entendre qu’elles ont le potentiel pour être une bonne mère ? Combien auraient aimé être davantage épaulées, soutenues, écoutées, y compris après la naissance de leur enfant ? », interroge t-elle.

Julie rêve d’un monde « où il n’y a plus près d’1 maman sur 3 qui confirme avoir vécu une forme de dépression post-partum. » En 2019, elle quitte Paris et s’installe à Nantes avec sa famille. Elle attend alors un deuxième enfant, et incube son nouveau projet, ouvrir un centre international de formation. En attendant, elle exerce en tant que consultante en Leadership Éthique.

« Nous sommes en 2021 : nous avons résolument besoin de mieux accompagner les familles et de revaloriser toutes les professions qui les entourent. Passons du « choc » à la joie, quand nous devenons parent ! Je proposerai des accompagnements basés sur mon expérience de 10 ans, et des ateliers sur la paternité et la maternité pour des futurs et jeunes parents. Et si nous accompagnons mieux les pères, nous avançons tous ensemble vers plus d’égalité entre les femmes et les hommes. »

Un accompagnement sur-mesure

Travaillant en réseau, Julie proposera aussi du soutien aux professionnels de santé (échographes et sages-femmes) « pour faire davantage connaître leur profession essentielle et leur permettre à leur tour d’activer leur potentiel.»