Logo Femmes de Bretagne et de Loire-Atlantique

3 questions à Mélina Le Blaye

Lancé en 2018, le Prix Ecovisionnaires récompense des projets à impact portés par des femmes entrepreneures. Le point avec Mélina Le Blaye, chargée de relations publiques chez Yves Rocher, entreprise marraine du prix.

Photo par Jean-Michel Niron

Yves Rocher est partenaire du Prix Ecovisionnaires depuis sa création, pourquoi cet engagement ?

A l’origine, un homme, Yves Rocher, son amour de la nature, son inspiration issue du végétal et sa volonté de créer une marque de beauté accessible à toutes les femmes. 
Yves Rocher a toujours été inspiré par les femmes, un engagement repris par ses successeurs, dont son fils Jacques Rocher. Les Femmes sont au cœur de l’ADN de la Marque Yves Rocher depuis sa création.
 


Aujourd’hui, être partenaire du Prix Ecovisionnaire Femmes de Bretagne, c’est saluer la détermination de ces femmes et soutenir l’entreprenariat sur le territoire breton. Très attaché à sa terre natale, l’une des volontés de Monsieur Rocher était de lutter contre l’exode rural en y créant de l’emploi.
 Quoi de plus logique pour la Marque Yves Rocher que de perpétuer cette vision en soutenant la création d’entreprises sur notre territoire. Ce partenariat est donc cohérent, plein de sens, de valeur et de cœur.

Quelles sont les autres actions en faveur des femmes portées par Yves Rocher ?

De nombreuses actions sont menées au sein des diverses marques du Groupe Rocher. Citons en autre le prix « Femmes en Chœur » de la marque Dr Pierre Ricaud qui récompense depuis 2016 des femmes remarquables qui œuvrent au quotidien pour le bien-être des femmes et pour la bienveillance.


Parlons également de la Fondation Yves Rocher, reconnue d’utilité publique depuis 2020, et plus
 précisément de son prix Terre de Femmes. Depuis 20 ans, elle soutient des femmes engagées, téméraires qui œuvrent pour la préservation de la biodiversité et pour changer le monde. Jacques Rocher, à l’initiative de ce prix, a eu l’occasion, depuis 2001, de soutenir les projets de près de 500 femmes dans 15 pays partenaires. Saluons également l’opération « Plantons pour la Planète ». Plusieurs milliers de femmes ont contribué à planter dans plusieurs pays du monde plus de 100 millions d’arbres ! 

Personnellement, comment percevez-vous l'entrepreneuriat et les femmes entrepreneures en Bretagne ?

Les deux années de pandémie que nous venons de traverser nous ont montré à quel point il était plus que nécessaire de se réinventer et d’oser de nouveaux modèles. ENTREPRENDRE n’aura jamais été aussi salutaire et prioritaire ! Je salue personnellement toutes ces femmes entrepreneures qui dans ces moments difficiles ont su une nouvelle fois faire preuve d’initiative, d’audace, de perspicacité et de ténacité. J’ai une pensée particulière pour certaines de mes proches amies qui se sont elles aussi lancées dans cette belle aventure. Bravo à chacune de ces femmes inspirantes !