Logo Femmes de Bretagne et de Loire-Atlantique

Femmes de Bretagne et la Banque de France : « une collaboration fertile »

Rencontre avec Vickie Pajon-Delemazure, chargée de mission Pays de la Loire à la Banque de France, responsable de l’accompagnement des entreprises et innovation, référente French Tech.

Quel est votre parcours ?

Je suis née à Rouen en 1973. J’ai fait une école de commerce à Amiens après une classe prépa HEC. Pendant ces études, j’ai croisé le chemin de la Banque de France à l’occasion d’un stage à Bordeaux. J’ai découvert ce milieu institutionnel, un peu éloigné de mon univers « business & management. » Mais j’étais très intéressée par les missions d’une banque centrale, tellement unique. J’ai passé le concours pour y entrer, je l’ai obtenu et ai toujours évolué en y développant différentes expertises dans plusieurs succursales : Vernon, Poitiers, Niort, La Rochelle et Nantes depuis fin 2015 où j’ai d’abord été adjointe du département Entreprises. L’entreprise est un écosytème qui m’anime en mode 360° : le financement, l’innovation, la RSE, la digitalisation…, mais aussi les personnes qui incarnent cet esprit entrepreneur.

Quel sont vos fonctions actuelles ?

Depuis février 2020, j’occupe un poste régional de chargée de mission. Mon rôle, c’est d’accompagner les entreprises, qui me saisissent pour être guidées tout au long de leur parcours de développement, et quelle que soit leur taille ou secteur d’activité. J’anime l’équipe régionale de ce dispositif. Ma mission, c’est d’ouvrir des portes, faciliter la mise en relation, faire gagner du temps. Cela passe par une phase d’écoute active pour éclairer les dirigeants. En amont, il est  essentiel de défricher les organismes ou structures pertinentes sur le territoire. Mon levier : rencontrer ces acteurs pour comprendre leur ADN. L’objectif, c’est de préconiser des contacts sélectionnés et qualifiés pour donner de la valeur ajoutée à la mise en relation.

En quoi consiste le partenariat noué avec Femmes de Bretagne ?

En 2018, un accord cadre national en faveur de l’entreprenariat féminin est décliné en régions. La Banque de France, sollicitée par la Préfecture des Pays de la Loire, décide de contribuer à cette démarche et devient partenaire. Notre rôle : proposer des contenus pédagogiques ou des services d’accompagnement dédiés aux cheffes d’entreprises. C’est là que l’histoire commence avec Femmes de Bretagne. J’ai proposé de concevoir et animer des Master Class thématiques de 90 minutes, pour délivrer des contenus utiles. Le premier rendez-vous a eu lieu le 15 octobre 2019, avec une vingtaine d’entrepreneuses. C’était très pédagogique sur un sujet clé : soigner sa communication financière et sa relation bancaire. Les entrepreneures sont reparties avec du contenu utile et applicable, une valeur indispensable pour donner du sens à mes actions. Une nouvelle rencontre a eu lieu le 15 octobre 2020, sur le thème « Parlons cash. » Nous avons croisé les regards avec un expert-comptable et un professionnel de la trésorerie. L’idée, c’était qu’elles repartent éclairées sur ces questions et outillées de bonnes pratiques et de solutions concrètes. Notre partenariat est utile, nous le vivons de part et d’autre avec plaisir. Autant de raisons de poursuivre notre collaboration fertile !