Logo Femmes de Bretagne et de Loire-Atlantique

Caroline Roger-Moigneu, directrice de Femmes de Bretagne  » Une vie, des convictions ! « 

Caroline Roger-Moigneu est la directrice de Femmes de Bretagne depuis 2019. Pour cette personnalité aux convictions assumées, la vie est une chance. Une chance de porter ses idéaux.

Les parcours et les rencontres de la vie révèlent parfois la vraie finalité d’un destin. C’est le cas de Caroline Roger-Moigneu. Engagée auprès des Femmes de Bretagne depuis 2019, la directrice du réseau a toujours voulu tracer son chemin selon ses envies pour défendre des causes justes. Un état d’esprit, une volonté qui la guide depuis ses seize ans où elle prend conscience « qu’on n’a qu’une vie et qu’il faut faire quelque chose qui nous anime vraiment », pense alors Caroline. La jeune femme, amoureuse de piano et de littérature, se découvre un attrait pour le social, la philosophie, l’écologie et le « care » (prendre en compte l’autre).

Une vie… dans la protection de l’enfance

A 20 ans, préparant son diplôme d’éducatrice spécialisée, Caroline part en Afrique avec une ONG. Elle travaille à Bamako au Mali auprès des enfants des rues. « C’est là-bas que j’ai reçu ma première claque, se souvient Caroline Roger-Moigneu. C’était très violent et à la fois très riche de rencontres et de partage. Cette expérience m’a confortée dans mon engagement en faveur de l’enfance et des jeunes filles ».

De retour en France, elle travaille ensuite pendant quatorze ans dans la protection de l’enfance en Ille-et-Vilaine. En parallèle, elle intègre un groupe de recherche de l’université en psycho-criminologie. « J’ai toujours voulu me former en gardant les deux pieds dans la réalité, et ainsi rester en lien avec les gens que j’accompagnais », analyse-t-elle. Caroline accompagne des jeunes filles à reprendre confiance en elle et à tracer leur vie. Des chemins de résilience riches en émotions.

Une vie… dans le social

De même, Caroline utilise ses émotions et la culture pour accompagner les relations parents-enfants, accompagner les mères seules avec leurs enfants. Elle travaille en lien avec le milieu artistique rennais pour monter des projets collectifs, notamment lors des Tombées de la Nuit.  « Le collectif peut permettre de surmonter des difficultés individuelles », estime Caroline. En 2010, elle passe un master en psychologie sociale et un diplôme d’Etat en ingénierie sociale, et devient maman. Elle prend par la suite la responsabilité de plusieurs services de protection de l’enfance à Rennes. « Une expérience auprès d’équipes engagées, et d’une extraordinaire richesse malgré des conditions difficiles ». Caroline Roger-Moigneu manage alors des équipes qui accompagnent de jeunes majeurs et de jeunes migrants. « Ces jeunes ont une vraie combativité malgré leurs traumatismes ».

Une vie… dans l’entrepreneuriat

En 2019, elle devient directrice du réseau Femmes de Bretagne. « Ma vie est faite de belles rencontres. Les valeurs d’entraide, la place des femmes et leur solidarité, cela me parle. Il y a une belle énergie dans ce réseau qui me nourrit énormément. Les femmes ont une place à prendre dans l’entrepreneuriat et dans la société. Osons ! »

Une vie… auprès des Femmes de Bretagne

Pour elles, Caroline Roger-Moigneu s’occupe aujourd’hui de piloter le réseau, d’en trouver des financements et des partenariats notamment, pour que l’aventure continue. « La vie c’est une prise de risque, et on peut en prendre quand on se sent accompagnée et soutenue. Femmes de Bretagne c’est le parachute ! » Une image que Caroline emploie avec conscience, puisqu’elle a, elle-même, expérimenté la création d’entreprise. Elle sait alors l’importance de pouvoir bénéficier de partage d’expériences, d’ateliers, d’être écoutée et de réseauter. « C’est ensemble que les femmes pourront faire valoir leur place dans la société et dans le monde de l’entreprise. Ce qu’elles font, ce qu’elles osent faire, c’est pour nous toutes. »