Logo Femmes de Bretagne et de Loire-Atlantique

3 questions à Caroline Schabaver de MILAË Broderies

Caroline Schabaver réalise des tableaux brodés et des bijoux au point compté sur toile de lin. Elle créé elle-même ses modèles, ce qui en fait des pièces exclusives. Il y a un an et demi, elle a créé son entreprise, MILAË Broderies, basée à Pordic.

Pouvez-vous nous parler de votre parcours artistique ?

J’ai appris à broder au point de croix à l’âge de neuf ans, et depuis, je n’ai pas arrêté ! J’ai réalisé mon tout premier canevas en trois jours ! J’ai acheté beaucoup de modèles de broderie en kit pour faire des tableaux ou des cadeaux de naissance. En parallèle, je fabriquais beaucoup de bijoux fantaisie mais sans les commercialiser. J’ai travaillé pendant quatorze ans pour l’association Les Papillons blancs à Lille. En 2015, j’ai mis fin à mon contrat et je suis arrivée en Bretagne il y a un an. Je voulais me lancer dans l’artisanat et donner une image moderne du point de croix en les intégrant à des boucles d’oreilles, bagues, colliers, ou objets de décoration.

Quels matériaux utilisez-vous ?

La broderie est un art noble. Je veux que mes produits soient haut de gamme et bénéficient d’une certaine éthique : j’essaie d’utiliser le plus possible des matériaux issus de la production locale. Je crée moi-même mes modèles pour faire des choses graphiques et modernes, inspirées de l’art de la mosaïque. Je ne veux pas utiliser de support en métal et en verre pour mes bijoux. Je fais donc des créations personnelles avec des finitions en cuir et en liège, serti de satin, pour des bijoux plus légers, uniques et très colorés. Je travaille avec des matières nobles : du lin français, du fil de coton, de la soie d’origine animale ou végétale, du fil végétalisé, du cuir recyclé. Le fil métallisé permet de donner du brillant et de la lumière aux bijoux. Les montures sont en or plaqué ou en argent. Je réalise aussi les tableaux et bientôt je vais faire du linge brodé pour élargir ma gamme de produits.

Pouvez-vous nous parler de votre parcours d’entrepreneure ?

J’ai créé ma micro-entreprise MILAË Borderie (Manufacture intemporelle lin artisanal éthique)il y a un an et demi. Je suis inscrite à la chambre des métiers avec l’objectif de devenir artisan d’art, puisque la broderie rentre dans la catégorie des métiers d’art. Ce serait pour moi la reconnaissance d’un certain travail de qualité. Cela me donnerait aussi accès à des expositions qualitatives et au réseau des métiers d’art. Je suis également correspondante pour les Côtes d’Armor pour CréalOuest, une plate-forme participative dont le but est de valoriser les artisans et les artisans d’art. Ma mission est de recenser les événements artistiques et artisanaux du département. Je suis adhérente à Femmes de Bretagne, que j’ai connu sur Facebook, depuis janvier. J’aime beaucoup ce réseau, il y a une bonne dynamique qui permet de créer des liens. Rencontrer des femmes issues de tout corps de métier est riche et valorisant, car nous avons toutes une démarche commune. Les échanges apportent de la réflexion. Ce réseau est complémentaire des formations proposées par la chambre des métiers. Femmes de Bretagne permet de se rebooster, et cela force à sortir, ce qui n’est pas toujours évident quand on travaille de chez soi !

Pour retrouver MILAË Broderies

Facebook : MILAË Broderies : https://www.facebook.com/milaebroderies/

Instagram : https://www.instagram.com/milaebroderies/

CréalOuest https://crealouest.fr/la-galerie-des-createurs/artistes-artisans-d-art-createurs/milae-broderies-creation-de-bijoux-brodes-a-la-main.html

e-boutique : https://www.directproducteur.com/milaebroderies/

23 et 24 novembre : Marché éthique – La Tête à l’envers – Plélan le Petit

Du 25 novembre au 1er décembre : Boutique éphémère à Rennes Ar’Stal

7 et 8 décembre : Rêves de Créateurs à Vannes

Du 10 au 23 décembre : boutique éphémère à Pléneuf

Du 15 au 31 décembre : événement Femmes de Bretagne – à confirmer