Logo Femmes de Bretagne et de Loire-Atlantique

Lovely JEUNE, porteuse du projet Breizh’Event, une application culturelle pour les jeunes en Morbihan (56)

Lovely Jeune est arrivée à Lorient il y a un an. A 25 ans, elle a quitté la Guyane pour continuer ses études et développer sa carrière professionnelle en France. Après deux mois seulement à Paris, c’est en Bretagne, à Lorient, qu’elle a choisi de s’installer avec son fils de 6 ans.

De la Guyane à Lorient, peux-tu nous décrire ton choix de vie ?

Née en Haïti, j’ai passé une grande partie de mon enfance en Guyane, où je suis arrivée vers l’âge de dix ans. Après des études à Saint-Laurent et à Cayenne, mon BEP en audiovisuel en poche, je me suis mise à mon compte. J’ai plein d’idées, l’envie de créer des choses, travailler en tant qu’indépendante est une évidence. J’ai réalisé pendant deux ans des prestations audiovisuelles (tournage et montage vidéo) pour des entreprises, des associations, des institutions. Seulement le marché est très difficile en Guyane et les besoins peu nombreux. Beaucoup de choses se font en métropole, et notamment à Paris. En avril 2018, j’ai donc décidé de quitter ma région avec mon fils pour Paris. Deux mois à peine ont suffi pour me rendre compte que la vie parisienne ne me plaisait pas. L’amie chez qui je logeais m’a fait découvrir Lorient. La ville m’a plu tout de suite. Et on a emménagé en juin. Ensuite tout est allé très vite sur le plan professionnel. Les rencontres se sont enchaînées dans les réseaux de création, dont Femmes de Bretagne.

Comment est né ton projet ?

Mon idée de création d’entreprise en tête dans le domaine de l’audiovisuel, j’ai suivi des ateliers de la création à la mission locale et à CitéLab. En janvier 2019, j’ai entamé des démarches auprès de la BGE. La mission locale m’a incité à participer en février 2019 aux 24 heures pour entreprendre à la CCI du Morbihan. Je me suis prise au jeu. Quand je commence quelque chose, je le fais à fond. Nous étions six à devoir développer un projet pendant 24 heures. Mon idée d’une application a été choisie et défendue. On n’a pas gagné, mais l’idée a germé en moi et j’ai décidé de continuer à travailler dessus. La BGE, que j’ai dû convaincre à nouveau, a accepté de me suivre dans cette nouvelle aventure. Je me suis formée pendant des soirées et des nuits entières et ai créé l’application toute seule. Rien ne me fait peur, je suis capable de tout pour atteindre mon objectif. Cela n’a pas toujours été facile, il y a des moments de doute. Je n’abandonne pas avant d’avoir tout fait à fond.

Présente-nous l’application et ce qui fait sa particularité

Breizh’Event est une application culturelle pour les 15/35 ans en Morbihan. Dès mon arrivée à Lorient, j’ai entendu les jeunes de la région dirent qu’il n’y a rien à faire ici, alors qu’il y a beaucoup d’événements. C’est juste qu’ils n’ont pas accès à l’information. Leur outil principal aujourd’hui est le téléphone. Créer une application qui leur est spécialement destinée était une évidence. L’application référence les activités organisées dans le Morbihan, dans le domaine des loisirs, de la culture, de l’emploi, de la formation, mais aussi des bons plans.

Elle est gratuite pour les particuliers. Les professionnels, les organisateurs d’événements renseignent leurs informations et choisissent l’abonnement qui leur correspond. Je réalise chaque mois une vidéo sur Youtube présentant une sélection des meilleurs événements du mois ou un à mettre en avant en particulier. L’application est déjà disponible gratuitement en téléchargement sur Google Play. Le lancement est prévu en septembre. Un événement sera organisé à la mission locale de Bois-du-Château. Plus tard, je proposerai mes prestations en audiovisuel en complément. Mon rêve est de réaliser des productions, des courts-métrages pour le cinéma.

Pour lui permettre de finaliser son projet, Lovely Jeune a organisé une cagnotte sur le site Leetchi.com. Il reste 25 jours pour atteindre son objectif !

Rendez-vous sur https://www.leetchi.com/c/breizhevent56.

Une interview rédigée par Delphine Thiébault de La Crouée, fondatrice de l’agence abcd’ère (Lorient 56).