Logo Femmes de Bretagne et de Loire-Atlantique

Mathilde DEHAME, fondatrice de Perspective Ergo à Saint-Malo

Dans le cadre du partenariat entre La Cambuze, l’espace de coworking de Saint-Malo, Femmes de Bretagne réalise cette année deux portraits d’adhérentes. Le premier, celui de Mathilde Dehame, la fondatrice de Perspective Ergo, nous emmène à la découverte d’une profession aussi méconnue que passionnante…

Exerçant un métier au carrefour de nombreuses disciplines, l’ergonome s’applique à adapter l’environnement, l’organisation et le travail à l’homme. Une belle ambition, qui prend à contre-pied l’idée qu’un employé doit faire preuve de toujours plus de souplesse, jusqu’à parfois atteindre celle d’un maître yogi. En s’appuyant sur de nombreuses connaissances scientifiques relatives à l’homme, l’ergonome optimise la productivité, améliore les conditions de travail et le bien-être.

Avant de se lancer dans la grande aventure du statut d’indépendante en décembre 2017, Mathilde Dehame a additionné les formations et les expériences professionnelles. En résulte un parcours d’une belle richesse, pleinement orienté sur l’accompagnement et la santé au travail. Une préoccupation née lors de son premier cursus universitaire, en faculté de médecine. Là, Mathilde est confrontée aux conditions de travail souvent rudes du secteur hospitalier : une expérience qui l’incite à se réorienter vers un Master en psychologie du travail et des organisations, option ergonomie, afin de pouvoir agir sur les conditions de travail. Son master en poche, la jeune femme intègre un service de santé au travail en 2008. Durant quatre ans, Mathilde intervient sur des missions d’ergonomie pour la prévention et le maintien en emploi dans les PME adhérentes du service.

En 2012, changement d’horizon : recrutée comme chargée de mission à l’ARACT (Association Régionale pour l’Amélioration des Conditions de Travail) de Haute-Normandie, Mathilde pilote les actions concernant la santé au travail.

Quatre ans plus tard, l’envie d’une reconversion pointe le bout de son nez. Celle de découvrir un nouveau secteur d’activité également. Mathilde et son mari prennent la clef des champs et fondent une entreprise en co-gérance. Au menu, des gîtes et des chambres d’hôtes à Pleurtuit, petite pépite nichée sur les bords de la Rance, en Ille-et-Vilaine. Le challenge est relevé, l’entreprise est lancée : fin 2017, Mathilde se lance dans un autre projet, en parallèle de l’entreprise familiale.

Cette fois, l’ergonomie est de nouveau au centre du tableau. La jeune entrepreneure découvre la coopérative d’activité : Perspective Ergo voit le jour. Désormais consultante en ergonomie à son compte, Mathilde répond aux demandes de clients basés aux quatre coins de la région. Chantier naval, entreprises de différentes tailles… En bon caméléon de l’environnement du travail, l’ergonome se livre à des consultations et des diagnostics dans des structures variées. Alors que l’entreprise va bientôt souffler sa première bougie, Mathilde aimerait développer davantage un autre aspect de son travail, en intervenant en amont de certains projets : déménagement ou réaménagement d’une entreprise, agrandissement d’un site, réalisation d’un chantier… L’ergonomie prend alors une dimension plus créative, et permet d’améliorer la qualité de vie et la performance de la structure avant même la mise en fonction des lieux. Un véritable travail d’ingénieur, entre compréhension et gestion de l’activité humaine… et une vraie perspective d’ergonomie !

Mathilde DEHAME  Consultante ergonome / mathilde.dehame@perspective-ergo.fr / 06 24 42 08 86 / Perspective Ergo Facebook

Un entretien mené par Charlotte Guillier, rédactrice web et print à Brest