Logo Femmes de Bretagne et de Loire-Atlantique

Marine Bizouarn et Gaëlle Marrot révolutionnent le dissolvant avec Delienn

Marine Bizouarn et Gaëlle Marrot ont remporté le prix coup de cœur des trophées Eco-visionnaires organisés par Femmes de Bretagne. Rencontre avec deux scientifiques au service de la beauté et du bio.

La valeur n’attend pas le nombre des années ! Un adage qui sied parfaitement à Marine Bizourn et Gaëlle Marrot, respectivement 24 et 23 ans, jeunes dirigeantes d’entreprise et créatrices d’une vraie success story bretonne. Elles sont les cofondatrices de Delienn, marque de cosmétiques basée à Trégueux (Côtes d’Armor). Leur aventure prend ses origines en 2021. Marine Bizouarn est alors étudiante en biologie, préparant un master en ingénierie appliquée à la cosmétique. C’est dans ce cadre qu’elle présente son innovation au concours national étudiant U’Cosmetic’s : un dissolvant solide. « Avant de participer, je me disais qu’il était compliqué d’innover en matière de cosmétique, se souvient Marine Bizouarn. J’ai cherché une idée. J’avais du vernis à ongles et j’ai réalisé que le dissolvant était peut-être le pire produit de nos placards ! » Elle présente alors son prototype de dissolvant solide sans eau (ni dans la formulation, ni dans l’utilisation), qui remporte le prix national de l’innovation et de la formulation, et le coup de cœur du public.

200 points de vente

La jeune femme doit ensuite faire un stage en R&D en entreprise. Elle y rencontre une autre stagiaire, Gaëlle Marrot, qui deviendra son amie, puis son associée. « Nous avons décidé de lancer Delienn ensemble. Mais il me restait un an de master, explique Marine Bizouarn. Gaëlle a continué de travailler et nous avons en même temps intégré le programme Pépite Bretagne pour nous faire accompagner dans la création de l’entreprise. Parce que ce n’est pas tout d’avoir un super produit ! Il faut se former aux aspects commerciaux, à la recherche de financements, à la réalisation d’un business plan. » 

Au bout d’un an, Delienn est immatriculé, en septembre 2022. Les créatrices lancent une campagne de financement participatif sur Ulule pour lancer la production. En deux mois, l’objectif de 100 préventes est explosé, atteignant les 1300 ! La technopole leur propose un laboratoire à Ploufragan, permettant la sortie des premiers dissolvants pour Noël. Le produit reçoit le prix Pépite Bretagne 2022. 

En complément de la vente en ligne, Delienn distribue ses produits dans plus de 200 points de vente (magasins bio, instituts, concept stores…), dont une centaine de magasins Nature et Découverte en France et à l’international déjà (Belgique, Luxembourg).

L’infini pouvoir du consom’acteur

Nadia Corre cite l’exemple des brosses à dents à embouts interchangeables pour limiter la production de plastique. Elle invite aussi les clients à remplir, et à repartir avec leurs propres contenants. Chez « Mamie Mesure », l’écologie prime sur le commerce, mais pour continuer à porter les valeurs environnementales, les consom’acteurs doivent être au rendez-vous. La concurrence des grandes surfaces sur le même créneau ? « Plus on sera nombreux, mieux la planète se portera, à condition d’œuvrer dans les règles » estime la gérante.

2 premières embauches

Pour structurer son développement, la marque vient d’embaucher deux alternantes, en commerce et communication. Ces derniers temps, elle a également agrandi son laboratoire pour élargir sa gamme, à raison d’un ou deux lancements par an. Fin 2023, elle lance ainsi trois nouveaux produits pour une « routine beauté des mains » (savon solide artisanal, crème et gommage). « Tous nos produits sont bio, souligne Marine Bizouarn. Souvent, les cosmétiques bio sont réputés un peu bruts. Alors chez Delienn, nous proposons une alternative naturelle avec des textures travaillées et plaisir. Notre dissolvant est biosourcé, issu de la fermentation du sucre, ce qui le rend beaucoup plus doux que l’acétone habituellement utilisé pour ce type de produit. Sa texture est complétée de cires et beurres. » 

Une formulation brevetée, bien sûr, et qui remporte les suffrages, dont ceux de Femmes de Bretagne, qui lui a décerné le Coup de cœur de ses prix Eco-Visionnaires. « Nous sommes ravies, c’est une reconnaissance de notre parcours pour nous qui sommes jeunes, femmes et entrepreneures. Cela fait partie des moments qui font du bien dans la vie d’entrepreneure ! », souligne Marine Bizouarn.