Le réseau social des Bretonnes qui entreprennent !
Déjà membre ? Se connecter
Mot de passe oublié
Fermer
Chargement en cours
Jeudi, Septembre 7, 2017

Hélène Bouchet, créatrice chez PAUN Bijoux à Brest (29) : "L’entourage est très important également ! Le soutien de ses proches est primordial."

Exploiter les beautés de Mère Nature pour en faire des bijoux délicats : Voilà l'approche créative qu'emploie la brestoise Hélène Bouchet, sous l'égide de son entreprise PAUN. Portrait d'une artisane inspirée et inspirante !


Bonjour Hélène, tu es créatrice de bijoux pour la marque PAUN dont tu es la fondatrice. Pourrais-tu nous présenter ton univers ?

Bonjour Virginie ! Effectivement je suis la créatrice de PAUN et je réalise des bijoux principalement en plumes de paon et plumes d’oiseaux exotiques issues de la mue naturelle des oiseaux. Mon style est bohème chic, parfois ethnique. Mon but est de sublimer les femmes avec des matériaux naturels comme la plume. La nature nous offre des merveilles alors pourquoi s’en priver ?





Comment en es-tu venue à travailler la matière des plumes d'oiseaux ? Tu ornes également tes pièces de travail avec des pierres ?

Quand j’ai commencé à faire des bijoux, je ne faisais que des bijoux brodés de perles et pierres (je sortais d’un brevet des métier d’art broderie option or et argent) et très vite j’ai commencé à essayer de faire d’autres types de bijoux et d’étendre ma gamme vers le bohème. J’ai donc fait un peu de tout sans me fixer à une méthode ou style précis. C’est petit à petit que je me suis rendue compte que ce qui m’inspirait le plus était les plumes. Je réalise encore quelques modèles avec des pierres naturelles car ça reste un matériau que j’aime mais mon cœur affectionne particulièrement les plumes.


Quel processus suivent donc les plumes qui ornent tes bijoux ?

Au départ je faisais quelques modèles de bijoux en plumes que j’achetais sur internet et c’est lors d’un marché que j’ai rencontré une plumassière qui se fournissait en plumes dans un parc animalier. C’est alors que certaines questions se sont imposées à moi. De quelle manière les plumes que j’achète sont-elles récoltées ? Y a-t-il de la souffrance sur l’animal ? Comme il est impossible d’avoir la certitude que les oiseaux ne souffrent pas, j’ai pris la décision radicale de chercher des propriétaires d’oiseaux qui pourraient me fournir les précieuses plumes. De plu, je me fournis localement, ce qui donne une plus-value à mes bijoux. Une fois les plumes ramassées, j’entame un gros travail de tri. Certaines sont trop abîmées pour pouvoir être utilisées. Ensuite il faut les nettoyer, plusieurs fois selon leur état de saleté, une par une, afin d’éliminer toutes les impuretés. Puis on passe au séchage de chacune d’elles, une par une également, afin que les barbes de la plume reprennent leur forme initiale. 





Tes bijoux reflètent une belle créativité : comment trouves-tu ton inspiration ?

Alors j’ai la chance de ne pas avoir besoin de chercher l’inspiration. En général les idées s’imposent à moi. Je dirais que j’en ai même trop ! Quand je cherche des fournitures sur internet, parfois je tombe sur des breloques et j’imagine tout de suite ce que je pourrais en faire avec mes petites plumes ! Je garde toujours près de moi un petit carnet ainsi qu’un crayon gris pour pouvoir griffonner mes idées à tout moment !  


Quel cheminement as-tu suivi avant de travailler le bijou ?

J’ai d’abord passé un BEP ainsi qu’un bac couture. Puis j’ai poursuivi par un brevet des métiers d’art broderie option or et argent. C’est donc naturellement que j’ai commencé à faire des bijoux brodés chez moi juste pour le plaisir. Et cette envie est vite devenue une passion !



"Je leurs conseillerais de bien se préparer avant de se lancer. Se renseigner un maximum. Pour celles qui sont un peu craintives comme moi, peut être commencer par une couveuse d’entreprises afin d’être bien guidées."


Comment s'est déroulé le lancement de ton activité ?

Comme je le disais, je créais des bijoux chez moi pour le plaisir et en même temps une très bonne amie créait de son côté des décorations pour chambres d’enfant. C’est alors que mon amie m'a convaincue de monter mon entreprise en même temps qu’elle. L’idée était de pouvoir s’entraider dans les différentes démarches et de se soutenir dans les difficultés que l’on rencontre quand on monte son entreprise. Et l’aventure PAUN était donc lancée !



Comment parviens-tu à faire connaître ta marque ?

Ce n’est vraiment pas la partie la plus facile. Aujourd’hui pour se faire connaitre il faut être sur tous les fronts ! Les réseaux sociaux sont évidemment une part très importante pour faire connaître mon travail. Mais ce que je préfère c’est échanger directement avec les gens sur les marchés. C’est beaucoup plus facile pour moi de discuter en face à face avec les gens plutôt que derrière mon écran.


 


Aujourd'hui, parviens-tu à vivre de ton activité ? Comment vis-tu l'aventure de l'entrepreneuriat ?

À l’heure d’aujourd’hui je ne vis pas encore tout à fait de mon activité mais c’est sur la bonne voie ! J’ai commencé à travailler avec des points de ventes depuis peu et les retours sont plus que positifs ! Je reçois régulièrement des propositions de boutiques pour y exposer, reste à faire les bons choix !


Quels conseils donnerais-tu aux Femmes de Bretagne qui souhaitent elles aussi créer leur entreprise ?

Je leurs conseillerais de bien se préparer avant de se lancer. Se renseigner un maximum. Pour celles qui sont un peu craintives comme moi, peut être commencer par une couveuse d’entreprises afin d’être bien guidées. L’entourage est très important également ! Le soutien de ses proches est primordial.


 


Des actus ? Des événements à nous partager ?

J’espère pouvoir bientôt faire une petite gamme de bijoux dorés à l’or fin ! Sinon vous pourrez me retrouver un peu partout sur la pointe bretonne pour les marchés de Noël. Et d’autre-dépôts ventes à venir…



Pour trouver tes créations ? 

Les points de ventes :
L’atelier D’audrey à Quimper
Quand le fil s’en mêle à Logonna Daoulas
L’atelier Empreinte A à Plouguerneau

Je dispose d'une boutique en ligne.

Vous pouvez également retrouver les bijoux PAUN sur les réseaux sociaux :
Facebook
Instagram 




Un entretien mené par la Plume (!) Virginie Le Gall,
blogueuse et experte en blogging chez Mamezell' en Finistère
Article rédigé par :
Virginie Le Gall. -